LE CINEMA ALLEMAND

Le cinéma allemand est presque aussi ancien que le cinéma français

L’Expressionnisme 

Dans les premières décennies du XXe siècle, le mouvement le plus significatif est l’Expressionnisme. Stimulées par les contraintes du muet, les mises en scène valorisent le jeu expressif des acteurs, les effets dramatiques de cadrage et d’éclairage.

Parmi les réalisateurs représentatifs de cette école:

  • Friedrich Wilhelm Murnau (Nosferatu)
  • Fritz Lang (Docteur Mabuse, Metropolis)

                                                            LE CINEMA ALLEMAND nosferatu-4

Déclin du cinéma allemand

Avec l’arrivée au pouvoir d’Hitler et l’instauration du régime nazi, bon nombre de réalisateurs et d’acteurs quittent l’Allemagne et émigrent vers les États-Unis

Le régime nazi favorise les films de propagande

 

Après la guerre

La partition de l’Allemagne a des répercussions sur le cinéma allemand.
Alors que la R.D.A. produit surtout des films de propagande communiste, la R.F.A. connaît un nouvel essor de son cinéma dans les années 60-70.

La nouvelle vague

Influencée par la nouvelle vague française, le jeune cinéma allemand se montre plus inventif et conquiert un public international

  • Rainer Werner Fassbinder (« Lili Marleen » 1981)
  • Werner Herzog (« Aguirre ou la colère de Dieu » 1972, « Nosferatu » 1979)
  • Wim Wenders (« Les ailes du désir » 1987)

                                                          1281958152_small

Le cinéma allemand contemporain

Certains réalisateurs connaissent un succès international

  • Oliver Hirschbiegel (« La Chute »2004)
  • Wolfgang Becker (« Good Bye Lenine » 2003)
  • Florian Hencker von Donnersmarck (« La vie des autres » 2007)

                                                        la_chute 

 

Une réponse à “LE CINEMA ALLEMAND”

  1. Juliette dit :

    A voir: Im Juli de Fatih Akin
    Très bon film, mais on ne peut le voir qu’en Allemand.

Laisser un commentaire